Haut de page

Taxis

Est considérée comme activité de taxiteur, le transport de personnes et de marchandises, à titre onéreux, dans un véhicule de 9 places y compris celle du chauffeur, dont le propriétaire est titulaire d’une autorisation de stationnement sur la voie publique en attente de la clientèle.

Publié le 23 juillet 2013

La réglementation en vigueur oblige le conducteur de taxi à posséder le permis « B » et à être titulaire de la carte professionnelle de conducteur de taxi, à jour (conditions de moralité et de santé).

Toute personne souhaitant devenir taxiteur doit avoir réussi l’examen du certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi (CCPCT).
L’examen comporte deux parties. La première, la phase d’admissibilité comprend deux unités de valeur nationale (UV1, UV2) et une unité de valeur de portée locale (UV3) ; et la seconde partie, la phase d’admission, l’UV4.

L’examen a lieu une fois par an. Les inscriptions s’effectuent auprès des services de la préfecture.

En cas de réussite à l’examen de taxi, la carte professionnelle de taxi est délivrée par la préfecture.

En 2016, l’examen de taxi aura lieu les 23 et 24 mai 2016 (UV1, 2 et 3) et du 6 au 12 juillet 2016 pour l’épreuve de conduite et de comportement (UV4).
Télécharger l’ arrêté fixant les dates de l’examen de taxi pour la session 2016 et le contenu des épreuves (format PDF - 1.5 Mo) et l’ arrêté rectificatif relatif au contenu des épreuves (format PDF - 610.8 ko).

Les dates d’inscription et le dossier d’inscription seront mis en ligne prochainement.

Télécharger l’ arrêté préfectoral fixant les tarifs des courses de taxi 2015 (format PDF - 698.3 ko)

 

Pied de page

Mise à jour le 16/02/2016 | Plan du site | Gestion du site | Authentification